Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 08:58

Le coucher et le lever de soleil sont magnifiques , facile notre  hôtel ci-dessous est face au Mékong. 

 

 

Le VAT CHOM THONG est un sanctuaire bouddhiste, il a été agrandi par les français.

 

 

 

 

Je continue ma promenade , le petit marché commence tôt dès le  lever du soleil et comme dans tous les pays bouddhistes , les moines viennent quémander leurs repas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur les bords du Mékong, certaines maisons coloniales sont superbes et bien restaurées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous repartons vers le plateau BOLLOVEN,notre hôtel se trouve à TAD LO, dans un environnement de cascades, de torrents et de fôret vierge.Nous ferons une ballade à dos d'éléphant et une visite dans des villages d'ethnies , celles-ci étant soutenues par un réseau de commerce équitable.

Repost 0
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 13:20

Après la visite du VAT PHU, nous partons vers le sud en direction de l'île de DON KHONG sur le Mékong. En effet le Mékong à la frontière du Cambodge a une largeur de 14 kms mais  il s'est formé de nombreux îlots et îles, à la saison des pluies certaines de ces îles  se trouvent submergées: LE SITE SE NOMME SEE PAN DONE (4000 îles).

Nous prenons un bac pour arriver dans la plus grande île DON KHONG, elle est longue de 16 kilomètres et large de 8 kilomètres.

Notre hôtel se trouve dans la bourgade principale MUANG KHONG, nous y resterons presque deux jours et ce sera un moment féerique de paysages , de lever de soleil inoubliable, de ballades avec en prime la gentillesse des habitants.

Un peu d'histoire, en effet les français avaient établi un protectorat sur le LAOS après la prise du VIETNAM et du CAMBODGE et ce après de multiples conflits avec le SIAM  et des bandes chinoises.

Ce protectorat signé en 1893 réunit les trois royaumes laotiens et LUANG PRABANG devient la capitale, mais le roi du LAOS refusa de signer ce protectorat.

(je parlerai des trois royaumes plus loin)

Les français espéraient  progresser vers les marchés chinois en traversant le Mékong  puis le fleuve rouge.Les travaux commencèrent  au niveau de SEE PAN DONE,  mais devant les rapides du Mékong la où nous sommes dans l'île de KHONG, ils renoncèrent.

Il existe un livre écrit par  DE REINACH : LE LAOS EN 1900.Il en existe des passages et des gravures sur des sites internet.

Nous débutons notre tour de l'île par l'intérieur en longeant la rive, les maisons sont très rudimentaires et pauvres. 

 

 

 

On aperçoit au loin le pont français .

Nous le traversons tranquillement  en ballade, en 1900 cet endroit était infesté de crocodiles.

 

La présence coloniale française se retrouve à travers les bâtiments administratifs , lesquels sont restaurés petit à petit.  Ci dessus le SALA maison d'accueil pour les voyageurs du temps des français..

 

 

Les batiments en ruines au milieu de l'école seraient les ruines de la poste,  des douanes et de la gendarmerie.

 

Les enfants doivent amener leur nouriture pour la journée et leurs petits balais en paille pour nettoyer le matin les salles d'école .( le riz est cuit dans ces petits paniers en osiers) .

Maison coloniale française 

 

 

 

Nous arrivons dans une enceinte religieuse bouddhiste avec un magnifique cimetière , certains stupas sont du Xème siècle.

 

 

 

 

STUPA du Xème siècle.

 

Nous arrivons au sud du village de Ban Hat Xay KHOUNE, afin d'admirer les chutes de KHONG PHAPHENG. 

Les français ont construit une ligne de chemin de fer , afin de contourner ces chutes , il ne reste que le pont servant à débarquer les provisions des bateaux remontant  le Mékong, ainsi que la vieille locomotive toute rouillée.

 

 

 

 

 

 

 

La chaloupe GARCERIE  sur les rails de l'île de KHONE(extraits du livre Le LAOS en 1900)de De REINACH ancien commissaire du  gouvernement  au Laos. un régal.Téléchargement du livre sur GALLICA .Vous découvrirez la vie au laos avec entre autre l'esclavage, l'amour, la polygamie , l'amor le divorce  etc....

 

 

 

Les tombes sont un peu partout dans la nature, perdues dans cette flore luxuriante..

 

 

 

 

 

Vues impressionnantes du fleuve MEKONG 

 

Arrivée de Paul Doumer en 1897 dans l'île

 

 

La nuit tombe rapidement et nous rentrons à l'hôtel, celui-ci  est face au fleuve. le spectacle est féérique .Demain ce sera le lever du soleil et une ballade seule et tranquille dans l'île.

Repost 0
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 10:00

 

 

Argentique  (vue du haut du site archéologique)

 

 

 

 

Le LAOS est un pays montagneux (70% de montagnes et de hauts plateaux) avec des réserves naturelles importantes, il est  l'un des plus pauvres de l’Asie, mais étant avant tout un pays agricole (la majorité de la population est paysanne) la misère est moins visible.

Ce pays est très attachant et la population douce et agréable.

Au V èmes siècle A.J.C la Culture mégalithique dans la plaine des JARRES et la Culture du bronze DON SON sont importantes.

A partir du 1er siècle après JC, nous trouvons l'essor de l'empire FU NAN , avec son influence indienne.

Les CHAM fondent le royaume de CHAMPA au sud du Vietnam, au VI èmes siècle nous avons l' influence de l'empire hindouiste du CHEN LA, vient l'influence importante des T'AÏ aussi lors du passage des T'AÏ(peuplade du sud de la SIBERIE) quittant leur royaume du NAN-CHAO (Chine du sud YUNNAN) pour investir la presqu’île INDOCHINOISE .

On note aussi l' importance des peuples tibéto-birmans  Le LAOS est un creuset de populations déferlant sur les pays voisins. 

Nous arrivons au IX et XIV siècle les KHMERS dominent le sud du LAOS.

Je parlerai  au fil du récit du voyage ,des royaumes laotiens de 1353 à 1827,ensuite  de l'époque coloniale française à partir de 1866, et des   différentes occupations et guerres jusqu'en 1995 , le LAOS devenant à cette date un membre de L'ASEAN.

 

La liaison naturelle avec les pays voisins  est le MEKONG surtout avec la THAÏLLANDE, après la période communiste en 1991 les frontières furent ré- ouvertes.

C' est en 2001 que l'UNESCO inscrit le temple du VAT PHU sur la liste du patrimoine mondial de L'UNESCO.

 

Ce fameux temple est situé au sud du plateau BOLOVEN, c est un plateau fertile de 10 000 kms2 et à une altitude de 1200 mètres.Le mont PHIAMAY culmine à 1716 mètres, ce plateau est séparé en deux provinces  , celle CHAMPASAK et celle de SARAVAN.

La célèbre piste HO CHI MINH traversait la partie orientale du plateau.(Cela explique les bombardements  pendant la deuxième guerre du Vietnam.)

 

 

Le plateau est peuplé par  les LAOTIENS  THEUNG et les SOUNG .Il existe au moins une douzaine de minorités (KATOU,ALACK, KALUM, YA HOUNE, SUK, TA-OY et NGAI) ces ethnies sont  principalement animistes.

Les cultures sont diverses et variées (thé,  cardamone , hévéa , le café arabica  fut introduit par les français vers 1920. 

Nous arrivons au VAT PHU, il fut découvert  en 1866 par un chercheur français Henri MOUHOT. Pour certains historiens, à cet endroit s'élevait la capitale KHMER du CHEN LA , elle aurait été construite  au Vème siècle.

Le VAT PHU est bâti au Xème siècle  dans le style KOH- KER (921-944) par JAVYAVARMAN IV c 'est la première période d'ANGKOR

Le VAT PHU était consacré au culte  hindou de SHIVA.Il existait une route de 100 kms entièrement pavée qui reliait  le temple à ANGKOR.

 

Au pied du temple  on distingue trois bassins  et un chemin de procession qui passe devant  deux grands temples en grés  (hélas en mauvais état et en cours de restauration) Au sommet du temple montant par un escalier nous découvrons la statue  d'un gardien. 

 

 

Le sanctuaire est simple , les statues de bouddhas  sont postérieures à la construction du site. Derrière le temple  il y a une source  sacrée,Il y aussi des rochers évoquant un crocodile , un naga  et une tête d'éléphant.

 

 

 

 

 

 

Pierre sacrificielle servant autrefois aux sacrifices humains.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous quittons le VAT PHU, grand centre BOUDDHISTE THERAVADA  de nos jours, pour arriver en fin de journée dans la très belle île de DON KHONG au milieu du MEKONG. 

 

Repost 0
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 06:57

 

 

 

Nous traversons le nord est de la Thaïllande en direction du parc national  de PHA TAEM, situé au bord du MEKONG.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous ferons plusieurs haltes sur le chemin, entre les coupeurs de riz, les ruines KMERS, et les restaurants aux alentours. Chacun ses plaisirs. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivons  à l'entrée de ce grand parc,la vue sur le MEKONG et le LAOS en face est magnifique. Nous partons pour une magnifique randonnée au pied de ces falaises.  

Repost 0
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 07:16

Nous arrivons dans ce parc national de PHA TEAM,il est en bordure du MEKONG et d'une surface de 340 km2.

 

Sur cette carte , on voit bien les frontières du LAOS et du CAMBODGE,(vert clair) le parc est au confluent du MEKONG et  de la rivière MAE NAM MUN.face au LAOS

ANGKOR n 'est vraiment pas loin de ces sites KHMERS DE THAÏLLANDE !!!

 

Je vais faire cette superbe ballade le long des falaises, grâce à mon appareil argentique j'ai pu prendre quelques détail des peintures rupestres d'il y a environ 2000 à 3000 ans. 

Il n 'y a aucun bruit aucun chant d'oiseau , ni d'insectes, à part quelques papillons , la forêt est silencieuse , pour cause....? ils attrapent et mangent tout ce qui bouge , même dans ce parc .

 

 

 

 

 

 

 

Il ya d'autres sites à voir dans ce parc , entre autre un temple caverne le VAT PA-TI-HAN, il mesure jusqu'à 100 mètres de long, 15 mètres de larges et 2 à 8 mètres de haut. Je pense que c 'est à visiter.il y a aussi des chutes d'eau  et de belles balades.

Le lendemain , nous partons vers  le poste frontière de CHONGMEK, où nous ferons sur place notre visa. Notre prochain grand site khmer sera  au LAOS le VAT PHOU.

Repost 0
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 14:01

 

En sortant de PHIMAÏ nous faisons une halte dans le jardin du grand BANYAN(SAÏ NGAM) il se trouve dans un méandre de la MOUN transformé en réservoir par un barrage.

 

 

Ce bagnan originel a donné de nombreux rejets aériens , l'ensemble couvre 5000 m2,C'est un centre religieux et culturel important avec un CHAO DHI (sanctuaire du prince des lieux et  du génie des foyers.)

 

Nous reprenons la route, nous sommes dans la province de BURINAM dans le district de PRAKHON CHAI, Nous découvrons le sanctuaire du PRASAT PHONM RUNG Il est construit à 385 mètres d'altitude sur un volcan éteint depuis 900 000 ans.Le cratère a été transformé en réservoir, lors de sa construction.

Ce sanctuaire fut édifié entre le X et XII ème siècle, à l'origine il devait honorer un ermite et il est dédié à la secte PASUPATA de l’hindouisme  SHIVAÏTE. PASUPATA est l'une des plus anciennes sectes , elle met en cause trois principes : la cause (SHIVA)l 'effet( de nature matérielle) et la fin de peine.La doctrine est supposée venir directement de SHIVA incarné dans un maître nommé LAKULIN.

Une inscription en sancrit trouvée sur les lieux mentionne les noms du roi SURYAVARMAN II(1113- 1145)le fondateur de ANGLOR WATet d'un certain HIRANYA fils de l'hermite vivant dans le sanctuaire.

 

Son nom en sanscrit est MAHIDHARAPURA

 

 

 

 

 

Voici l'allée processionnelle  de 160 mètres entre la première terrasse  et le premier pont Naga.

Cette architecture est un exemple de l'art KHMER classique du XII ème siècle, ce sanctuaire sur la route de ANGKOR et de PHIMAÏ, fut abandonné à la chute de l'empire KHMER, les sculptures sont très fines et bien conservées, ce santuaire fut entièrement démonté et remonté par les archéologues THAÏ et un français Pierre RICHARD .

 

 

 

Linteau du VHISNOU couché sur le serpent ANANTA.

 

 

Argentique

Tour principale du PRASAT PHNOM RUNG, elle est construite en grés rose, il devait y avoir un linga, à l'intérieur du sanctuaire , nous avons encore des motifs sculptés  dont le fameux VHISNOU couché et celui de SHIVA dansant (nataraja).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le réemploi des pierres volcaniques est très visible.

 

 

 

 

 

 

 

Nous quittons ce sanctuaire pour un autre sanctuaire qui se trouve à 8 kms de celui-ci, c 'est le PRASAT MUANG TAN. Nous le parcourons rapidement  et je n'ai hélas que quelques photos argentiques.

Il date du XI ème siècle , il est dédié aux divinitées de VHISNOU et de SHIVA.

Il est magnifique sous le soleil couchant.

 

 

 

Ce parc historique KHMER, est immense et il y a d'autres sanctuaires à visiter , omme le PRASAT PRANG KU, LE PRASAT PHLUANG  et le PRASAT KHAO PHRA VIHARN  près du Cambodge. Il existe des sites internet très complets sur ces sanctuaires. 

Nous partons vers SURIN , afin de visiter le lendemain le site prehistorique de PHA TEAM, ce sont d'importantes falaises de grés surplombant le Mékong  et sur lesquelles se trouvent des peintures rupestres de plus de 2000 ans.

Repost 0
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 13:27

 

 

 

Nous repartons en direction du plateau de KORAT, cette région du nord est de la THAÏLLANDE  n 'est pas la plus riche du pays , elle est surtout agricole  et l'essor des sites touristiques est difficile, ceux-ci étant très éloignés les uns des autres.

Nous prenons la route en direction du PARC HISTORIQUE DE PHIMAÏ.

Entre le IX et le XIII siècle cette région était occupée par les KHMERS. Ils y ont laissé de nombreux temples.La route reliant la région d'ANGKOR était reliée au plateau de KORAT  par un réseau de 240 kms de  routes  traversant la chaîne des DANGREK et reliant les principaux  temples de MUANG THAM, PHANOM RUNG,PHANOM WAN,PHIMAÏ et LOPBURI.

L'architecture de ces sites est caractéristique de l'art KHMER c 'est le PRASAT HIN  ou CHATEAU DE PIERRE (bloc de grès souvent blanc et de latérite)

Le plan architectural est le MANDALA , forme magique reproduisant le concept hindou-bouddhiste de l'univers. 

Les éléments essentiels de ce plan magique sont les douves  entourant l'ensemble du temple et représentant l'océan cosmique. Le mur d'enceinte represente les montagnes , le sanctuaire au centre de la cité represente la position de la montagne , la tour sanctuaire represente le mont MEROU.

Ces temples montagnes sont construits sur des bases élevées , sur lesquelles sont édifiées une serie de terrasses donnant l'impression d'un sommet s'élevant vers le ciel

Ce lieu  est l'endroit privilégié  où le monde des hommes  peut communiquer  avec le monde des Dieux.

L'eau qui s'écoulait des flancs de la montagne était sacrée  elle irriguait les terres sèches et les fertilisait tous ces temples étaient conçus pour collecter, emmagasiner, distribuer  l'eau. Il existe encore de nombreux  emplacements de réservoirs  anciens autour de ces temples KHMERS.

Nous visitons une école, la prévention contre le paludisme est très importante, nous sommes en 2005.

 

 

 

DVARAPALA ou GARDIEN  style ANGKOR XII ème

 

 

PHIMAÏ était une ville historique très importante , connue sous le nom de VIMAYAPURA ,elle est située au confluent de la rivière Mun  et de l'un de ses affluenst la Khem, c'était un noeud de communication entre le LAOS  au nord et le royaume KHMER au sud.

Le Prasat HIN PHIMAÏ  est un sanctuaire du bouddhisme MAHAYANA, c 'est le plus grand temple KHMER de THAÏLLANDE

Il mélange les styles du Baphuon, du Bayon et d'Angkor Vat.

Nous découvrons trois structures dans l'enceinte intérieure , le prang (tour) principal en grés blanc le prang de Brahmadat(roi) et le prang de pierre rouge.

Deux de ces tours sanctuaires ont été reconstruites.

 

 

Statue en grès trouvée dans le prang BHRAMATHAT s'agit il du roi ou de JAYAVARMAN VI .

 

 

 

 

La tour principale construite en grès  blanc au 11 et 12 ème siècles  se situe à l'intérieur de la cour principale.Ce sanctuaire et sa porte d'entrée se trouve au sud , face au pays "mère" KHMER le cambodge..

Les sculptures et les reliefs retracent les épisodes du RAMAYANA et du BOUDDHISME sauf les sculptures du sud  qui montrent la danse de SHIVA.L'intérieur de ce temple principal appelé  salle GARBBAGRHA renfermait l'image sacrée. La conduite d'eau sacrée (SOMASUTRA) passe par cette chambre .

 

 

 

 

Le pont NAGA est en grès et mène au GOPURA(arche des portiques des portes), il est cruciforme , ces nagas ont sept têtes bien définies dans la forme d'un cobra déployant son cou, il est la connexion entre le ciel et la terre.

 

 

 

 

 

 

Le roi NARAI à quatre bras portant un chacra ,une conque , une massue et une fleur de lotus.

 

 

 

 

 

L'histoire du site de PHIMAÏ est assez mystérieuse, Il a été trouvé trois inscriptions sur le site , deux donnent le nom de SURYAVARNAM 1er (1002-1050) , elles seraient datées de 1036 et 1046.Ce roi fut le premier qui étendit  son influence à cette région , l'autre date de 1108 et prouve que ce sanctuaire est dédié au BOUDDHA VIMAYA, la construction, serait de JAYAVARMAN VII (1080-1107) le reste des monuments est daté de( 1181-1219).

La construction de PHIMAÏ est donc antérieure à ANGKOR , a- t elle servi de modèle à la construction de ANGKOR ???

 

Voilà une petite visite, toujours trop rapide dans ce beau site KHMER DE PHIMAÏ , c'est une belle introduction pour découvrir les grands sanctuaires du CAMBODGE. 

Nous repartons pour visiter un autre sanctuaire KHMER, le PRASAT PHANOM RUNG.

 

Voila quelques détails de photos argentiques.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 15:58

 

Nous partons le lendemain de notre arrivée à BANGKOK pour la ville ancienne capitale du SIAM, AYUTHAYA.

Cette vieille cité à donné son nom à la plus brillante histoire du SIAM, elle fut sa capitale de 1350 à 1767, 35 rois y ont régné.

A la confluence de deux rivières (Pasak et Lopburi) et d'un fleuve (Chao Phraya) s 'est formé une île , ce fut une cité lacustre de deux millions d'habitants, avec un port , un système de défense important avec des fossés profonds et de l'eau partout tout autour.

 

Le WAT PHRA SI SAN PHET

 

Elle fut cependant conquise deux fois par les Birmans entre 1564 - 1583 ensuite en 1767.Le fameux général TAKSIN décida l'implantation de la nouvelle capitale BANGKOK en 1782.

De nos jours il reste environ 500 monuments  hélas en ruines, les causes sont multiples avec les guerres, les incendies, le climat, le réemploi des matériaux et de la statuaire dans les palais de Bangkok etc.

Malgré tout cela le site est impressionnant et grandiose .

Le Wat Phra SI SAN PHET a été fondé au XV ème siècle  il fut l'un des plus vénérés , il ne reste hélas que trois beaux CHEDIS. En 1500 s'y trouvait un BOUDDHA de 9 à 16 mètres, il s'appelait  PHRA SI SAN PHET et il  était recouvert d'or (250kgs) mais les Birmans le fire bruler pour récupérer l'or. Les restes de ce BOUDDHA sont placés dans le chédi SI SAN PHET à Bangkok.Ce temple était celui de la famille royale. 

 

 

 

Nous arrivons au WIHAN PHRA MONGKON BOPIT, ce temple est moderne il date de 1951, il protège le plus grand Bouddha de bronze de Thaïllande, ce n'est pas un Wat mais un simple Vihan pour abriter la statue .

La statue a été fondue au XV ème siècle, elle a échappée à une serie de catastrophe, foudre, incendies, effondrement des batimentsetc...

Etant une rescapée des temps anciens , elle est devenue la plus vénérée de nos jours dans cette ancienne cité royale.  

 

WIHAN PHRA MONGKON BOPIT

 

Le PRANG DU WAT CHAÏ WATTANARAM

 

Nous partons pour le site WAT CHAÏ WATTANARAM , qui est un peu à l'extérieur de la cité antique , le contraste et la similitude avec les temples KHMERS sont frappant!!!.

Le roi PRASAT THONG (1629-1656) l'aurait fait construire pour deux raisons, la première en l'honneur de sa mère et l'autre pour commémorer la victoire sur les KHMERS au Cambodge.

Comme vous le voyez le Prang principal est le symbole du Mont MEROU, les quatre petits Prangs aux coins sont les continents où vivent les êtres humains. 

 

 

 

Les bâtiments son reliés par des passerelles avec des statues de BOUDDHAS sur le parcours, elles sont toutes décapitées. 

Ce temple était dédié à la famille royale et  il était un grand lieu de crémation.

 

 

 

Ref: Livre DVARAVATI aux sources du bouddhisme en Thaïllande

 

Nous restons à peine quelques heures,mais l'essentiel était  surtout de  constater l'influence de  la civilisation et de l'architecure  KHMERS à travers les sites antiques et en particulier AYUTHAYA.

Nous ne verrons que ces trois sites, il reste pour un autre voyage , le WAT YAÏ MONGKON, le WAT PHANAN CHOENG, le WAT MAHATHAT,le WAT RAJABURANA, leWAT NA PHRAMEN, leWAT PHRA RAM, le WAT LOKAYASUTHA, leWAT BUDDHAISAWAN, le WAT PHU KAO THONG, Le CHEDI de la reine SRI SURIYOTHAÏ, sans oublier  le KRAAL des éléphants; le palais CHANDRA KASEM, le musée etc...

 

 

Repost 0
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 14:44

 

Ce Palais d'été est situé à environ 60 kilomètres au nord de Bangkok, il est construit sur la rive gauche du fleuve Ménam Chao Phraya .

En 1632 le roi PRASAT THONG fait construire le WAT CHUMPHON NIKAYARAM, les autres rois en 1733 le restaurent .

 

Sur un étang de 400 mètres de long sur 40 mètres de larges le roi PRASAT THONG fit construire un petit palais , les monarques de AYUTHAYA y venaient souvent. En 1768 la capitale étant transférée à THONBURI , l'endroit fut abandonné.

Les rois MONGKUT et CHULALONGKORN le restaurent et y reviennent souvent.

Nous découvrons le AISAWAN THIPHA -AT , construit sur l'ancien pavillon en bois , il est magnifique,c 'est le pur modèle de l'architecture THAÏ. On y entrevoit une statue de bronze du roi CHULALONGKORN .

Le palais royal comporte plusieurs bâtiments  , le mélange des styles est assez important.(pavillon royal style italien : WAROPHAT PHIMAN, le pavillon chinois : WEHAT CHAMRUN, le pavillon royal: UDYAN BHUMISATHIRA

 

Pavillon royal de style italien le WARO-PHAT PHIMAN

Pavillon Royal de style chinois WEHAT CHAMRUN

 

 

L'observatoire royal : VIDUR DASANA est situé sur un petit îlot.

 

 

Ce petit pavillon sert de salle de réception. 

 

 

 

Nous visitons l'extérieur de ces palais, et nous repartons trop vite pour le site de AYUTHAYA.

Repost 0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 17:42

 

 

 

 

 

Nous sommes le 14 octobre 2005, l'arrivée se fait sans problème dans la ville de BANGKOK. Cette ville et ce pays je les avais déjà visités en partie, du nord au sud il y a une douzaine d'année.

Nous ne resterons qu'une journée dans la ville afin de parcourir rapidement le GRAND PALAIS ROYAL leWAT PHRA KEON( le temple D'EMERAUDE) le WAT ARUN.

Le temps est magnifique,la végétation du palais royal avec ses immenses arbres ravanella contraste dans le rayonnement des ors et des mosaïques des pagodes.

 

Un peu d'histoire, la Thaïlande située entre la Chine et l'Inde est un carrefour naturel des migrations des cultures et religions des peuples de l'Asie.

 

La langue des Thaïs appartient à la famille des langues sino-tibétaines, ceux-ci ont toujours vécu au contact des chinois et sous la poussée chinoise, les Thaïs sont entrés en contact avec des populations indianisées par l'intermédiaire des (Khmers,Môns, Malais etc).

 

Les thaïs ont eu un génie syncrétique d' assimiler les apports culturels et religieux de l'Asie et de l’Europe.

Depuis AYUTHAYA la société Thaï à su conserver ses traditions et garder son ouverture vers le monde extérieur.

 

La population de la Thaïlande est très diversifiée de nos jours , avec les MONS-KMERS, les KARENS, les LOLOS, (groupe comprenant lesLAHOUS,les LISSOUS, les AKHAS), les THAÏS , les MIAOS, les YAOS, les MALAIS, les MOKENS, les YUNNANAIS, les CHINOIS etc .

 

 

Les Mons au V et XI siècle ont fondés de nombreuses principautés (DVARAVATI ou Nakhorn Pathom),Ils ont amenés de nombreuses statues en pierre et en bronze de Bouddha reconnaissables.

 

Les KHMERS du nord-est sont partiellement les descendants des KHMERS d’Angkor.

Aux XI et XII siècles ils occupaient tout le nord- est , la région de SUKHOTAÏ, les plaines centrales (LOPBURI) .Ils sont de nos jours confinés dans les régions frontalières du KAMPUCHEA .

Voici une carte montrant le territoire couvert par l'EMPIRE KHMER, lors de sa plus grande extension à la fin du XII ème siècle.(THAÏLLANDE, LAOS, CAMBODGE,VIETNAM)

C'est sous le règne au CAMBODGE de SURYAVARMAN Ier(1002-1050) que l'extension de ce royaume se fait vers la THAÏLLANDE , le LAOS et le VIETNAM.

 

Ce résumé simple donne les clés de l'implantation des temples KHMERS que nous allons visiter en THAÏLLANDE.

 

 

Mais impossible de ne pas visiter le palais royal de BANGKOK et de revoir ces palais, jardins et pagodes connus du monde entier.

 

La ville et le Palais royal de BANGKOK avaient été fondés en 1782 par RAMA Ier fondateur de la dynastie CHAKRI.

BANGKOK en Thaï s'appelle KRUNGTHEP et veut dire « LA CITE DES ANGES »

Nous arrivons par la grande place ou champ royal le SANAM LUANG sur cette place se célèbre une cérémonie dont les origines indiennes sont très anciennes , LE LABOUR ROYAL.

Elle sert aussi à de grands rassemblements et fêtes (fête de l'eau, concours cerfs-volants etc.)

La place Sanan Luang

Les gardiens du temple 

En 1867 le grand palais appelé CHAKRI MAHA PRASAT fut décidé par RAMA IV, mais ce fut RAMA V qui  qui embellit et termina ce Palais  richement décoré  où vient s'intégrer des éléments architecturaux et décorations  occidentales.

Les toits étagés surmontés de CHEDIS  et recouverts de tuiles colorés sont typiquement THAÏ.

 

 

Nous allons nous promener dans ce PALAIS à l'aide de ces quelques photos. 

 

Le PRA CHEDI principal  où reliquaire est protegé par des démons et des dieux , chaque divinité a sa propre couleur de peau.Certains ont des chaussures d'autres non.

 

 

 

 

 

 

 

Nous entrons dans ce  temple dit du BOUDDHA D'EMERAUDE , c'est la chapelle royale du Grand Palais (BOT) construit par RAMA Ier.Le BOUDDHA y fut placé le 7 février  1784.

La statue du BOUDDHA est  posée sur un piedestal en or au sommet d'un autel doré   et sous un parassol à neuf étages symbolisant la royauté universelle et les neuf étages permettant d'accéder  au sommet du Mont MEROU. 

Cette statue est la plus vénérée de THAÏLLANDE, la statue de 60 centimètres a été sculptée dans un bloc de jadéite .Elle fut sans doute taillée au XV siècle , la jadéite viendrait du nord de la Birmanie .

La statue fut découverte en 1434 dans un Chedi de CHIANG RAÏ.

La légende raconte que, lors d'un orage , un éclair éventra  un Chedi et un Bouddha couvert de feuilles d'or fut découvert à l'intérieur. Avec le temps la couverture des feuilles d'or s'écailla et laissa apparaitre une statue taillée dans une pierre verdâtre qui était de la jadéite. La statue prit le nom de PHRA KEO MOROKOT,il fut dit qu'elle était taillée dans un bloc d'émeraude. De CHANG RAÏ elle prit le chemin des écoliers et se retrouva à LAMPANG  Elle resta 32 ans dans le temple WATPHRA KEO DON TAO .En 1468 le roi Tiloka de CHIANG MAÏ  la fit venir elle y resta un siècle.

En 1552 le fils du roi du LAOS emporta la statue , elle resta jusqu'en 1564 à LUANG PRABANG.Le roi CHAÏ CHETTA décida de la transporter à nouveau  à VENTIANE. 

Ce fabuleux BOUDDHA y restera jusqu'en 1778, date à laquelle  le général CHAKRI , futur RAMA Ier s'empara de la statue et la transporta  dans le WAT ARUN, pour la placer définitivement jusqu'à nos jours dans le temple du Palais. 

Ce BOUDHA possède trois costumes, pour les trois saisons de l'année, les deux premiers offerts par RAMA Ier , le troisième par RAMA III. 

En début de chaque saison c 'est le roi qui vient changer  les costumes.La tenue d'été est en fil d'or emaillée de pierres précieuses et diamants, pendant la saison des pluies la robe est celle d'un moine en fil d'or  émaillée de bleu, en hiver  la robe est en fil d'or pur. 

Ce sont les géants du Ramakien, ou démons Yaksha mytologiques repoussants les mauvais esprits.

 

 

 

 

 

Le Chedi d'or de style AYUTHAYA refermant des reliques de Bouddha , il fut construit par le roi Mongkut.

 

 

Nous longeons le CLOITRE  entourant la chapelle royale , ces galeries sont ornées de peintures  illustrant le RAMAKIEN avec les exploits d'Hanuman le roi des singes.

 

 

 

 

 

 

 

Nous partons visiter le WAT ARUN  RATCHA WORAMAN (ou temple de l'aube), il est situé  au bord de la rivière CHAO PHAYA, il fut construit  sur l'emplacement de l'ancien temple royal du roi  TAKSIN.

 

 

 

Le PRANG central mesure 79 mètres et sa flêche 7 mètres (trident de SHIVA) , avec ses terrasses soutenues par des démons et des anges ,les quatre niches renferment des statues d'INDRA montées sur ERAWAN (l'éléphant à trois têtes).

 

 

 

 

Les quatre autres PRANG sont décorés dans le même esprit mais,   dans les niches nous voyons  le Dieu de la lune monté sur un cheval blanc  avec une épée à la main..

 

La cosmologie bouddhique est bien illustrée par le grand chedi du WAT ARUN, sa masse represente l'univers , le grand PRANG  figure le Mont MEROU où vivent les 33 dieux protecteurs du bouddhisme , les quatre petits prangs symbolisent les quatre océans qu'il faut traverser pour atteindre la base de la montagne.

Il y a quatre pavillons avec des Bouddhas, ils representent les vents des quatre points cardinaux . Les escaliers sont les montagnes à franchir  pour atteindre la base du Mont MEROU

Le singes et démons sont les protecteurs de ce Mont. 

Le Chedi est entièrement recouvert de petits et grands morceaux de porcelaines multicolores incrustées en forme de fleurs.

 

Nous partons vers le WHAT PO, c'est le plus grand et le plus ancien  monastère de THAÏLLANDE, il est situé au sud du Grand Palais. Il fut fondé au XVI ème siècle à l'époque d'Ayutthaya RAMA I et RAMA III l'embellirent, avec la consruction du VIHARN qui abrite le grand BOUDDHA 

Les deux traditions de ce centre sont l'enseignement et la medecine.On y trouve une école bouddhique pâlie pour les moines, une petite cité universitaire monastique avec ses bibliothéques, une bibliothéque renfermant les principaux textes de la littérature , l'astrologie, l'histoire et les ouvrages médicaux.  

Un pavillon où se regoupent des médecins qualifiés ayant une autorisation pour excercer la medecine traditionnelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le BOUDDHA  fait 45 mètres de long sur 12 de haut il est pratiquement impossible de faire des photos correctes.BOUDDHA est representé au moment ou il rentre dans le nirvana. 

Sur les pieds de ce BOUDDHA , les 108 signes sont dessinés avec des incrustations de nacre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous repartons très vite visiter le WAT BENCHAMA BOPHILT ou TEMPLE DE MARBRE.

 

Il fut construit en 1899 par le roi CHULALONGKORN, il est un des plus récent.Ses murs sont recouverts de marbre de carrare, de tuiles chinoises vernissées.Nous entrons entre deux magnifiques lions en marbre blanc, nous traversons discrètement la salle de prière du temple  pour arriver au cloître où se trouvent 52 Bouddhas en bronzes representant les principales périodes de l'art bouddhiste et de la vie de BOUDDHA.

 

 

 

 

Cette collection de statues fut réunies pour le roi CHULALONGKORN, Elles  représentent donc  des styles des périodes venues de toute la thaillande et même d'autres pays. 

Certaines sont des originales, d'autres furent copiées soit en forme plus petites ou plus grandes.  Pour moi la plus belle est le BOUDDHA marchant  de style SUKHOTAÏ.

 

 

 

 

Statue du BOUDDHA  squelettique après 40 jours de jeûne.

 

 

 

 

 

 

Nous arrivons dans les beaux jardins romantiques du WAT (temple de marbre).Ce jardin est traversé par un petit canal et il est enjambé par de ravissants petit ponts en fer forgé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La visite hélas trop rapide s'achève, nous irons sur le marché au fleur et dans une immense bijouterie!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain nous partons pour le PALAIS d'été des rois du SIAM"PA IN"

Il faut plusieurs jours pour vraiment regarder et comprendre les centres historiques et religieux de BANGKOK !!!

 

 

 

Repost 0